Les terres cuites


                                                        La faïence

C'est une technique ancienne utilisée en céramique. Elle est constituée de terre argilo-calcaire cuite une première fois. Cette première cuisson permet à la pâte de sécher pour la rendre dure. Une fois la pâte refroidit, elle reçoit une projection d'émail suivant ce que l'on souhaite obtenir : une teinte, une opacité, ou une transparence. Après séchage, elle est cuite une seconde fois pour obtenir un produit fini. La faïence a un choix immense de coloris, de formes et de tailles. Utilisée comme décoration, elle peut avoir des motifs peints. Il est donc possible de créer un tableau sur un pan de mur. C'est un matériau qui est facile d'entretien. L'émail est insensible aux produits ménagers. La faïence reste bon marché. Ce prix se justifie par sa fragilité qui limite la pose aux supports muraux et en intérieur car elle reste poreuse . 


                                                   Le grès cérame

Le grès est appelé grès cérame pour éviter la confusion avec la pierre portant le même nom. Le grès céram est arriver après la faïence c'est une terre cuite. Il fait partie de la même famille la céramique. Il est composé d'argile et de minéraux tels que la silice, le quartz et le feldspath. Le grès se cuit à 1300 °C. La température de cuisson est plus élevée que la faïence qui est de 1000 °C. Suivant sa méthode de fabrication, certains grès cérames seront plus résistants aux rayures et aux chocs que d'autres. Le grès cérame peut également être poreux. Il est important de bien se renseigner sur sa méthode de fabrication, ainsi que sa finition. Il doit être résistant au gel pour une pose en extérieur. Vous le retrouverez sous différents aspects comme le bois, le cuir, l'ardoise, le marbre, le métal et même le tissu. Cela permet par exemple d'avoir une imitation de marbre résistant aux rayures, antidérapant et étanche ce qui est impossible avec la pierre naturelle sans traitement imperméabilisant. Il existe un vaste choix de formats. Si vous aimez les grands formats, sachez que celui-ci possède le plus grand format possible 150 x 300 cm ce qui représente environ 4,5 m². Le grès cérame a un bon rapport qualité-prix. Nous ne vous conseillons pas de vous limiter à l'entrée de gamme car c'est un matériau résistant à toutes épreuves et d'entretien facile. Vous pourrez en profiter pendant plusieurs décennies.


                                                     La tomette

Les tomettes sont des carreaux en terre cuite. C'est une céramique poreuse. Composée d'argile, la tomette est un mélange de différentes terres et d'oxyde de fer que l'on obtient en différentes teintes du rouge au rosé. Cette pate est cuite en une seule fois à 1000 °C. La cuisson n'étant pas homogène dans le four, on obtiendra différents coloris, ce qui donne énormément de charme. Les premières tomettes ont été fabriquées artisanalement et étaient de forme carrée et généralement de petite taille. On peut en trouver dans des châteaux et lieux de culte. Grâce à la révolution industrielle, la fabrication de la tomette ainsi que sa production ont pu évoluer proposant différentes formes et de plus grands formats. Cette évolution la rendra populaire. La tomette hexagonale, appelée tomette provençale, est très présente dans le sud de la France. Cette forme facilite sa production et la rend moins fragile à la cuisson. La tomette octogonale se pose avec des cabochons. Il est préférable que le cabochon soit plus foncé que la tomette. Vous la retrouverez en format rectangulaire appelé pare-feuilles. Il était autrefois posé sur les toitures. Aujourd’hui, la tomette évolue encore et vous propose d'autres styles comme le star-30 ou le cross star composé de plusieurs formes comme des étoiles et des croix. Ces formes sont assemblées pour décorer votre sol dans un style moderne. La tomette est un matériau résistant qui est compatible avec un sol chauffant. Certains carreaux peuvent être posés en extérieur à condition qu'ils soient résistants au gel. Ce matériau nécessite des traitements avant jointure et après. Il est important de respecter les temps de séchage. Votre carreau ne doit pas être humide. Ce traitement se renouvelle environs tous les cinq ans selon son entretien. Après traitement, vos carreaux doivent être imbibés de cire naturelle et incolore pendant deux heures pour être lustrés. Pour son entretien, de l'eau et du savon à l'huile de lin suffisent.                                     


Où sommes nous ?

EI Mosa light

Julien MASCLET

34430 Saint Jean-de-Védas

Pour nous contacter


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.